Chargement…
//Les plantes améliorent-elles vraiment la qualité de l’air?

Les plantes améliorent-elles vraiment la qualité de l’air?

2017-10-02T16:08:45+00:00 Par |Application|

Les plantes transforment le CO2 en oxygène; elles extraient les composants organiques volatiles (COV) de l’air et améliorent l’humidité de l’air. Il n’en demeure pas moins que cette affirmation est difficile à vérifier. Qui plus est, il existe dans la communication une certaine confusion entre les termes particules fines, particules ultrafines et COV. Il est grand temps d’inventorier les choses et de se former une vue d’ensemble.

 

Les effets nocifs sur la santé et la baisse des prestations causés par les COV sont heureusement de plus en plus reconnus et étayés. Si les plantes captent réellement les particules fines, ultrafines et (ou) les COV pour les stocker, il sera primordial d’en apporter des preuves véritables et d’en informer convenablement le public. Quelles sont les preuves tangibles, dans quels domaines doit-on mener des recherches et que peut-on qualifier de légende urbaine? Non seulement assistons-nous à un déchiquetage, mais aussi, à des affirmations singulières concernant la santé. Exemples : Le Bromelia aurait des effets bénéfiques sur le ronflement… Songez à une plante produisant plus d’air salubre par mètre carré… Nous sommes à la recherche du message scientifique et ce genre d’information, nous en sommes convaincus, porte préjudice au message véritable.

Regrouper les capacités et les résultats

Into Green, qui s’adresse aux professionnels, a réussi à se former un public fidèle; Aussi visons-nous à attribuer un espace fixe sur notre site web à ce débat, à la charge de la preuve et à la nécessité de mener des études à grande échelle. Un lieu où les chercheurs et les entrepreneurs se pencheront sur cette question et (ou) ils pourront communiquer leurs informations, leurs questions et leurs problèmes.

Nous appelons les scientifiques qui se penchent sur ces problématiques à partager avec nous les recherches, conclues ou celles qui sont encore en cours ou intentionnées. Cette invitation s’adresse aussi aux entrepreneurs qui mettent au point des produits liés aux qualités dépolluantes des plantes. Nous y ajouterons notre teneur les concernant. Les publications de Into Green étant quadrilingues, les chercheurs et les entrepreneurs pourront y déposer leur carte de visite internationale.

Entrepreneurs, chercheurs… Déposez vos souhaits, vos résultats et vos articles à l’adresse info@intogreen.nl. Nous propagerons vos messages, mais pas avant d’avoir vérifié le bien-fondé de l’information.

Documentation

À propos de l'auteur:

I am chief editor and responsible for the concept of Into Green. My focus is on sustainability/cradle2cradle, new earnings models and air quality & plants.

Ajouter un commentaire